Actifs illiquides ou actifs toxiques ? Le cas allemand.

Peer Steinbrück, l’emblématique ministre des finances allemand a laissé entendre que c’était aux actionnaires de supporter le poids des actifs toxiques accumulés par les banques. L’Etat ne prendrait en charge que les actifs considérés comme illiquides mais qui ne seraient pas définitivement compromis. Cette distinction faite entre actifs toxiques et actifs illiquides illustre bien l’incapacité … Lire la suite